// Pour lancer Modaldialog a ouverture du blog // ajouter: onload='window.location.href = '#openModal';' a la fin de la ligne suivante
MENU

mardi 10 octobre 2017

Rencontre de la FNARH et de l’AAPAA
le 28 septembre 2017

Bien agréable rencontre lors le l’assemblée générale  de l’UNATRANS* au Mont Valérien le jeudi 28 septembre dernier, une délégation de la FNARH* composée de son président, Alain Gibert, et  de Jean-Pierre Volatron, participait à la manifestation tout comme l’amicale des anciens de la Poste aux armées. Chacune des deux associations honorant ainsi par leur présence le principe des conventions signées entre elles. Au-delà du contrat moral, une nouvelle fois des échanges amicaux et forts sympathiques et enrichissant sur la découverte du site et de la visite des emprises du 8° Régiment des Transmissions.

Photo dans l’amphithéâtre (assis de gauche à droite) : Jean-Pierre Volatron, Alain Gibert, Jean-Claude Bastian (spécialisé en recherche sur le télégraphe Chappe) et Patrice Mournetas.

* UNATRANS : Union NAtionale des TRANSmissions.
* FNARH : Fédération Nationale des Associations de personnel de La Poste et d’Orange pour la Recherche Historique.


Sens, Patrice Mournetas, le 10 octobre 2017.

vendredi 6 octobre 2017

L’UNATRANS invite l’AAPAA au Mont-Valérien

L’assemblée générale ordinaire de l’UNATRANS s’est tenue le jeudi 28 septembre 2017 au sein de 8ème régiment de transmissions qui est installé au cœur de la forteresse du Mont-Valérien à Suresnes. Ce régiment au passé ô combien glorieux (décoré de la Croix de guerre et son drapeau porte la mention « Résistance 1940-1944) y est implanté depuis 1947. Il est issu du 24° bataillon de sapeurs télégraphiques.

L’amicale des anciens de la Poste aux armées était représentée par son président, Patrice Mournetas, qui a  assisté au programme de cette journée par une belle météo d’automne. De la place d’armes,  la vue sur Paris s’ouvrant à 360°, rendait la cérémonie de remise de médailles plus majestueuse encore.

Entre le mot de bienvenue de la part du président, le général de division Yves-Tristan Boissan, les présentations du rapport moral, du rapport d’activités et du rapport financier, la matinée à passé bien vite.  Avant le déjeuner pris au mess, une cérémonie de remise de médailles UNATRANS eut lieu sur la place face au musée où fut dispensée une présentation de l’histoire des stations Chappe. L’après-midi, le chef de corps du 8ème RT fit une présentation de ses missions et de son régiment et nous convia à une visite in situ de ses locaux, pour notre plus grand ravissement, car si l’on peut accéder aisément du côté du mémorial, il n’en est pas de même sur l’emprise militaire.

La journée à été clôturée par la participation au ravivage de la Flamme du soldat inconnu sous l'arc de Triomphe, la fanfare des Troupes de Marine ayant animé musicalement la cérémonie empreinte d'une forte solennité.

Cliquer sur les flèches pour faire défiler le diaporama

Sens, Patrice Mournetas, le 6 octobre 2017.

dimanche 17 septembre 2017

L’amicale des anciens
de la Poste aux armées
participe à la Sidi Brahim 2017

L’AAPAA, représentée par son Président, Patrice Mournetas et son secrétaire-trésorier, Georges Malaisé, tous deux membres de l’amicale des chasseurs alpins de leurs communes respectives, était présente à la traditionnelle passation annuelle du drapeau des chasseurs qui cette année était remis au 16° BC.
Depuis 1996, une cérémonie a lieu chaque année au Château de Vincennes, rassemblant les unités de chasseurs de l’armée de terre ; cette année, les 47 ème journées bleu-jonquille se sont tenues le vendredi 15 et samedi 16 septembre.
A 16h vendredi, un hommage a été rendu aux chasseurs pensionnaires de l’institut des Invalides et une aubade a été donnée par la fanfare du 27° BCA. Ensuite, à 18h00, rassemblement au rond-point des Champs Elysées pour participer au ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe qui débute impérativement chaque jour à 18h30.
Samedi matin, au pavillon du Roi du Château de Vincennes une cérémonie religieuse a eu lieu en mémoire des disparus. De 9h30 à 11h00, réunion des présidents régionaux, des présidents d’amicales, des amicalistes et porte-fanions sous la présidence du Conseil fédéral. Le musée était ouvert à la visite libre. Le déjeuner fût pris au mess du Fort Neuf de Vincennes. 
Afin de marquer notre propre cérémonie dans cette belle journée de commémorations, Georges et moi, sommes allés nous recueillir devant la porte d’entrée de notre ancienne DCSPI ainsi que des locaux de l’ancien Paris armes 01.
 A 14h, début de la cérémonie sous le commandement du CEMAT, le général d’armée Jean-Pierre BOSSER, réunissant chasseurs et hussards sous une météo menaçante mais clémente. Le drapeau unique des chasseurs passa du 13° BCA au 16 BC et lecture fût faite du combat de Sidi Brahim de 1845 en Algérie. Cette année marquait le 172ème  anniversaire.
La cérémonie fût clôturée par un défilé des troupes de montagne et des anciens. A l’issue, après l’honneur au Drapeau et aux fanions, les discours de l’autorité et du Président de la FNAC, des rafraichissements furent servis et chacun a pu converser et évoquer ses souvenirs chasseurs, toutes générations confondues.

Sens, Patrice Mournetas, le 17 septembre 2017.

samedi 1 juillet 2017

La Réserve citoyenne

Vendredi 23 juin, se sont tenues les premières assises de la Réserve citoyenne de l'armée de Terre, à l'Ecole Militaire de Paris .
Comme la plupart de nos sociétaires à l'amicale des anciens de la Poste aux armées, ayant dépassé l'âge requis pour faire partie de la Réserve opérationnelle, l'heure de la retraite étant une réalité "attendue", j'ai sollicité un engagement au sein de la Réserve citoyenne et j'ai reçu ma feuille de mission (avec divers objectifs à réaliser sur 3 ans) au 14 juillet 2016. C'était aussi un biais de conserver des attaches dans cette institution qu'est la Défense et qui au cours de notre parcours sous les drapeaux nous bien souvent comblé de joies, gommant quelques peines comme d'ailleurs notre statut de "détachés" qui ne nous permettait pas d'intégrer ce ministère, comme cela se fait dans d'autres.
Lors de cette réunion nationale, j'y ai retrouvé d'ailleurs des connaissances lointaines et cette journée fut bénéfique à bien des égards.
N'hésitez pas à vous renseigner ou consulter sur le Net.
A la fin de cette manifestation, une aubade a été jouée par la fanfare (cf. photo) du RIMA en l'honneur du Chef d'Etat-major de l'armée de Terre.

A Sens, le 29 juin 2017.
Patrice Mournetas
Commandant de la Réserve citoyenne

AG 2017 ANOPEX

Assemblée générale ordinaire 2017 de l'ANOPEX
Jeudi dernier, 22 juin 2017, a eu lieu à l'Hôtel Marriott situé dans le 14ème arrondissement parisien, l'AGO de L'ANOPEX.
Fidèle à ses engagements et conformément aux statuts de l'association, le Président en titre, le général André Soubirou, après deux mandats de trois ans cède sa place. Après l'élection du nouveau CA, ce dernier a élu le colonel (ER) Jean-Pierre PAKULA, nouveau président de l'ANOPEX (cf. ci-après son premier discours de présidence).
A 18H30, l'ensemble des personnels s'est rendu à l'Arc de Triomphe afin de participer à la cérémonie de ravivage de la Flamme et en début de soirée un banquet à clôturé cette journée mémorable.
A Sens, Patrice Mournetas, le 29 juin 2017.

L'ANOPEX a un nouveau président  

Chers Camarades, Adhérentes et Adhérents,

Dans son dernier éditorial du mois de janvier, le général de corps d’armée (2s) André SOUBIROU nous disait : « L’année 2017 verra un changement de gouvernance à la tête de notre association. Restons confiants car nous possédons un bien précieux, la jeunesse. L’ardeur, l’enthousiasme, l’esprit de renouveau sont dans nos rangs. Nous avons un grand dessein collectif : être lumière dans le monde combattant d’aujourd’hui et de demain. »
C’est dans cet esprit que vient de se tenir à Paris, ce 22 juin 2017, l’assemblée générale ordinaire (AGO) de notre association qui a vu un renouvellement du conseil d’administration.
C’est ainsi que les administrateurs suivants ont vu leur mandat renouvelé : Jacques DESBOIS, Paul DODANE, Pascale LUMINEAU, François PELLEGRIN et Richard PERNOD.
Par ailleurs 4 nouveaux administrateurs ont été élus : Jacques ABEN (DD34), Robert CALLOUD (DD45), Franck HARION (DD44), et Jean-Pierre PAKULA (DD 59 – 62).
Ainsi avec Dominique BURLETT, René PETER, Serge FERRA, Angel PICO et Max SAVARD, le CA s’est immédiatement réuni pour élire le successeur d’André SOUBIROU.
J’ai donc  eu l’honneur d’être élu à l’unanimité le nouveau président de l’ANOPEX. 
Je suis du Matériel de l’Armée de Terre depuis 1974 et ma carrière militaire m’a conduit sur les théâtres de Bosnie Herzégovine (1993-1994) et du Kosovo (2002-2003).
Depuis que j’ai quitté le service actif en 2006, je continue à servir au titre d’un engagement dans la réserve opérationnelle  auprès du conseiller en communication du général commandant le Corps de Réaction Rapide France (CRR Fr), état-major multinational implanté au sein de la Citadelle de Lille. 
Je mesure combien la charge qui m’est confiée est lourde de responsabilités dans ce monde en pleine évolution, avec aussi de nombreuses incertitudes. 
Je sais pouvoir compter sur toute l’équipe qui m’entoure pour poursuivre le travail entrepris par mes prédécesseurs, en particulier André SOUBIROU qui continuera à nous apporter son éclairage sur tous les dossiers qu’il a conduits pendant ses six années de présidence. Je voudrai aussi rendre hommage à Alain THOMAS, nommé président d’honneur qui lui aussi va continuer à nous apporter ses conseils. 
Pour être délégué départemental de deux départements je sais combien le rôle de chacun sur le terrain est primordial pour relayer nos actions et pour sensibiliser celles et ceux qui constituent la 4ème génération du feu à l’importance qu’il y a d’adhérer à une association comme la nôtre pour montrer à nos interlocuteurs que nous serons toujours nombreux pour poursuivre l’action de nos ainés. 
Dans un premier temps le nouveau conseil d’administration de l’ANOPEX va se réunir pour répartir les attributions de chacun et pour se fixer un calendrier de travail pour les mois à venir et pour 2018. 
Parallèlement dès les mois de septembre je commencerai à rencontrer tous les responsables politiques concernés, les directeurs de l’ONACVG, de la DMPA ainsi que les principaux présidents des associations avec lesquelles nous sommes liées au travers du G12, du Comité National d’Entente et des partenariats. 
Nous sommes preneurs de toutes vos remarques, suggestions, idées afin de promouvoir et mieux faire connaître et reconnaître l’ANOPEX. Il y a déjà eu un travail considérable qui a été accompli pour que nous soyons reconnus comme des interlocuteurs privilégiés pour la défense et la préservation de nos droits et de ceux des familles de nos camarades morts pour la France.

Les OPEX représentent le renouveau du monde combattant et l’ANOPEX veille pour défendre les droits  de tous, alors pour ceux qui vont me lire et qui ne sont pas encore des adhérents, n’hésitez pas à nous rejoindre

Colonel (er) Jean-Pierre PAKULA
      Président de l’ANOPEX